Région Réunion

Accueil > Actualités > Une nouvelle usine implantée localement pour fabriquer les armatures

Une nouvelle usine implantée localement pour fabriquer les armatures

30 mars 2015
JPEG - 90.9 ko

Avec le chantier de la Nouvelle Route du Littoral des nouvelles compétences spécifiques à La Réunion sont développées. L’entreprise SAMT OI Armatures en est un exemple. Une entreprise locale qui a su investir pour « apporter sa pierre » au chantier et proposer de former et embaucher des Réunionnais.

L’usine d’armatures SAMT Océan Indien, implantée à La Réunion au Port, va assurer la fabrication des armatures pour le chantier de la Nouvelle Route du Littoral. Forte d’une riche expérience sur de nombreux chantiers (Viaduc de Millau, Basculement des eaux pour l’irrigation de l’Ouest, Route des Tamarins...), l’entreprise mise sur des équipements et matériaux de pointe et embauche, forme une main d’oeuvre locale. Entreprise certifiée (NF-Armatures, AFCAB Pose avec soudage...), SAMT OI utilise notamment des liaisons d’armatures « Hérisson® » : une gamme de coupleurs hautes performances conçus pour offrir une adhérence au béton optimale : résistance à la fatigue et au séisme.

Former et recruter 200 à 300 jeunes Réunionnais

Pour répondre aux besoins du chantier NRL, l’entreprise a investi dans deux importantes machines permettant de porter sa capacité de production de 500 tonnes actuellement à 3000 tonnes. Elle a également investi dans un logiciel de pointe qui permet de gérer en temps réel l’ensemble de l’usine et prévoit la formation et l’embauche de jeunes Réunionnais dans l’année. Cet investissement global de 2130 K€ a notamment été financé avec l’aide régionale à l’investissement (200000 €) et les fonds européens (310000 €). L’entreprise a également prévu l’aménagement de son terrain d’une surface de 20 000 m2 avec :
- Une zone de production d’armatures dédiée exclusivement à la NRL.
- Une zone de production des armatures desservie par une grue à tour dédiée aux marchés courants locaux, et qui fonctionnera séparément de la zone spécifique NRL, afin de ne pas interférer avec celle-ci.
- Une zone de stockage d’acier à béton en bobines et en barres d’une capacité actuelle de 4000 tonnes qui a été portée à 9000 tonnes pour les besoins de la NRL.
- Une zone actuellement non exploitée sera aménagée afin de réaliser de la préfabrication lourde d’armatures à destination du Viaduc.


IL TÉMOIGNE...

"La société d’armatures pour béton SAMT est présente à La Réunion depuis 1999. Le groupe emploie 200 personnes dont une cinquantaine à ce jour sur l’île. Nous intervenons partout dans le monde : Angleterre, Panama, Nouvelle Calédonie... pour différents types d’ouvrages : ponts autorou- tiers, viaducs, centrales nucléaires, bâtiment. L’en- treprise est aujourd’hui fière de pouvoir participer comme sous-traitant du groupement GTOI-SBTPC-Vinci au chantier de la Nouvelle Route du Littoral qui représentera pour elle une référence remarquable. Avec ce chantier, nous allons passer d’une production de 500 tonnes d’acier façonné par mois, à 3 000 tonnes voire plus. Nous avons reconfiguré notre site industriel du Port et investi massivement. Ces investissements (logiciel de gestion de production en temps réel high-tech, nouvelles machines de coupe et de façonnage ultramodernes 15 à 20 fois plus rapides, formation) vont s’élever pour notre entreprise à plus de deux millions d’euros. Le chantier va permettre de créer 200 à 300 emplois locaux en période de pointe."

M. Thirion,
Directeur Régional de SAMT OI