Région Réunion

Accueil > Actualités > Pose de la première pierre de la Nouvelle Route du Littoral

Pose de la première pierre de la Nouvelle Route du Littoral

21 décembre 2013
Chargement du player...
Pose de la première pierre de la Nouvelle Route du Littoral

Le premier accropode a été posé a l’entrée Ouest de la route actuelle. Le Président de Région Didier ROBERT ainsi que Jean-Luc MARX, Préfet de la Réunion ont officiellement et symboliquement lancé le début des travaux en présence de quelques 200 personnes ayant tenu à assister à ce moment historique pour La Réunion. Un moment d’autant plus important que les dernières autorisations ont été transmises le matin même par la Préfecture.

Télécharger le dossier de presse complet

La Région avec l’État et l’Europe lance le démarrage du chantier de la Nouvelle Route du Littoral
avec la pose symbolique du premier accropode. Cet élément de chantier est essentiel pour la réalisation
des carapaces des digues modernes.
Pour le chantier de la Nouvelle Route du Littoral, ce sont plus de 20000 blocs de carapaces qui
vont servir à réaliser les digues et l’échangeur de La Possession et dont la principale fonction est
de briser la houle en la dispersant. Plusieurs types de blocs seront utilisés : X blocs, blocs cubiques
rainurés et Accropodes II. Ces éléments d’infrastructures sont protégés par des brevets (hormis
bloc cubique rainuré) dont le titulaire fourni le plan des coffrages, le plan de pose et contrôle in fine
la pose. Les coffrages (différents selon chaque type de bloc) et les blocs sont fabriqués à La Réunion
à partir de matériaux locaux (sable, gravier, eau…).
Point technique sur l’accropode i et ii :
Pionnière de la technologie monocouche, depuis sa création en 1981, la technique ACCROPODE™
est devenue la référence pour les carapaces de digues modernes.
Les carapaces dites monocouche qui protègent les digues exposées à la houle sont constituées
de blocs en béton non armé conçus spécialement pour être disposés en une seule couche.

TELECHARGER LE DISCOURS DE DIDIER ROBERT

L’expérience
montre que ce type de carapace est aussi fiable que les systèmes classiques en bicouches
tout en étant plus économique. Inventé en 1981 par Sogreah Consultants (SOGREAH), en France,
la technique ACCROPODE™ s‘appuyait déjà sur des recherches approfondies et une expérience
considérable acquise avec le bloc Tétrapode inventé par SOGREAH en 1952.
En s’appuyant sur un grand nombre de projets, la forme du bloc ACCROPODE™ a été améliorée pour
donner naissance au bloc ACCROPODE™ II. Inventé et breveté par SOGREAH en 1999 pour les sites
particulièrement exposés et des conditions de mise en oeuvre particulièrement difficiles, son développement
industriel a été finalisé en 2003 – 2004. Le bloc ACCROPODE™ II est distribué par
CLI (Concrete Layer Innovations) filiale de Sogreah Consultants.
La nouvelle forme du bloc ACCROPODE™ II, est une évolution de la forme du bloc ACCROPODE™,
cette évolution étant issue de l’expérience accumulée sur l’ensemble des blocs CLI. Les grandes
surfaces planes ainsi que les angles droits ont été remplacés par de plus petites surfaces et de
nombreux chanfreins. De plus, la forme générale du bloc a été repensée afin d’améliorer son aspect esthétique.
suivants :