Région Réunion

Accueil > Actualités > Nouvelle Route du Littoral : aucun obstacle archéologique sur le (...)

Nouvelle Route du Littoral : aucun obstacle archéologique sur le tracé

Chargement du player...
Nouvelle Route du Littoral : aucun obstacle archéologique sur le tracé

L’Etat et la Région Réunion ont présenté jeudi après-midi, les premiers résultats des opérations d’archéologie préventive sous-marine sur le tracé de la Nouvelle route du littoral. En 5 semaines, ce ne sont pas moins de 77 sites qui ont été vérifiés par les plongeurs de l’INRAP.

La première opération d’archéologie préventive sous-marine réalisée par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) sur prescription du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) vient de s’achever à La Réunion.

Mis en œuvre avec le soutien des TAAF, ce diagnostic porte sur le projet de nouvelle route du littoral conduit par le Conseil Régional de La Réunion. Plus d’une cinquantaine d’anomalies ont été diagnostiquées pendant cette campagne qui a duré cinq semaines et demie.

Prescrit au titre de l’archéologie préventive par les services de l’Etat –Direction des affaires culturelles – océan Indien (DAC-OI) et DRASSM- le diagnostic est une reconnaissance sur le terrain visant à détecter, caractériser et dater les vestiges archéologiques éventuellement présents sur le tracé de l’ouvrage, réalisé par la Région Réunion. Après les sondages terrestres effectués au début de l’année sur littoral, une opération est cette fois organisée sur l’océan, où se situera la section principale de la nouvelle route. Une campagne de mesures réalisée l’an dernier à l’aide d’un sonar et d’un magnétomètre avait permis de repérer des anomalies sur les fonds sous-marins, dont 85 ont été confirmées par le traitement mathématique des données et 77 ont été retenues pour être vérifiées.

Un rapport de synthèse de cette opération sera par la suite remis aux prescripteurs qui le transmettront à la Région, maître d’ouvrage du projet.

A l’issue de la conférence de presse donnée ce mardi 31 octobre, Dominique Fournel, Vice-président de la Région en charge de la Nouvelle Route du Littoral, confe qu’il s’agit pour lui "d’une grande satisfaction d’avoir franchi cette étape. Suite aux consultations des entreprises dans les mois à venir, les travaux pourront commencer dès le second semestre 2013."