Région Réunion

Accueil > Actualités > Commission pemanente du 7 février : étape décisive pour le chantier de la (...)

Commission pemanente du 7 février : étape décisive pour le chantier de la Nouvelle Route du Littoral

7 février 2012

La commission permanente de la Région s’est tenue ce jour à l’hôtel de Région Pierre Lagourgue sous la
présidence de Didier ROBERT. Les conseillers régionaux ont examiné une trentaine de rapports relatifs au
programme de la Nouvelle Route du Littoral, aux routes, à la biodiversités, à l’environnement, à l’éducation
et à l’économie locale.

Etape décisive pour le chantier de la Nouvelle Route du Littoral

NOUVELLE ROUTE DU LITTORAL : la déclaration d’intérêt général approuvée

La Nouvelle Route du Littoral compte incontestablement parmi les trois grands chantiers de La Réunion garantis financièrement grâce aux Nouveaux Accords de Matignon ; axe structurant et stratégique pour l’économie de l’île et la vie de ses habitants elle fait partie des priorités engagées par la nouvelle équipe régionale. Plusieurs étapes ont été mises en oeuvre en accéléré depuis mars 2010 afin de sécuriser et moderniser cet axe dans les meilleurs délais et dans le respect des contraintes règlementaires. Les résultats de l’enquête publique qui s’est déroulée en octobre 2011
révèlent que les usagers sont favorables à la sécurisation de cet axe routier et qu’ils demandent que des facilités d’accès Ouest et Nord soient prises en compte pour le désengorgement et la fluidification de la circulation.
Lors de cette séance, les conseillers régionaux ont approuvé (à l’exception des élus du groupe communiste/ ALLIANCE et du PS), la prise en compte des recommandations de la commission d’enquête ; la déclaration d’intérêt général de la Nouvelle Route du Littoral. Les élus ont émis un avis favorable à la poursuite de la procédure avec la déclaration d’utilité publique des travaux et la mise en compatibilité les PLU de Saint-Denis et de La Possession.

LOGEMENT à La Réunion :La Région valide un protocole agir pour le logement social

Le Président de la Région Didier ROBERT a proposé, lors de l’Assemblée Plénière du 17 novembre dernier, que la Région puisse concrètement intervenir dans le domaine du logement à La Réunion. Pour répondre à un objectif d’aménagement durable, à la crise du logement social à La Réunion, l’Etat et la Région mettent en place un dispositif qui constituera un outil de mise en oeuvre des orientations et objectifs du SAR (notamment intervenir en faveur d’un aménagement d’une ville durable de qualité – Contribuer à la mise à disposition des terrains en faveur du logement social)
Proposition saluée à l’unanimité par les élus de l’Assemblée. Les Conseillers régionaux ont adopté et approuvé ce mardi 7 février le protocole d’accord entre l’Etat et La Région visant à l’amélioration de l’offre en faveur du logement social.

Par ailleurs, toujours dans le domaine du logement, une enveloppe de 2 532 929 euros a été allouée en faveur du cofinancement régional du projet « réseaux primaires ZAC La Saline à Saint Paul » au titre de la mesure « FRAPU
Aménagement à vocation sociale » du contrat de projet.

Routes : plus de 24 millions d’euros :
Pour entretenir et aménager dans toute l’île

Construire et entretenir les routes nationales sur l’ensemble du territoire relèvent des compétences de la Région. Les élus ont approuvé la programmation de chantiers avec une enveloppe de 24 261 500 euros (dont 15 872 000 euros affectés a divers travaux : signalisations verticales et horizontales – opérations de réparation de filets et de sécurisation ponctuelle sur la route du Littorale – petites réparations d’ouvrage d’art..) et l’autre partie du budget attribuée à la réalisation de travaux de renforcement de chaussées et à la réalisation et réfection des accotements.

Plan d’action suite INCENDIE DU MAIDO : 434 000 euros pour l’ONF et le Parc National

Après les incendies qui ont dévasté la forêt du Maïdo en octobre 2011, la Région s’est engagée à travers un plan d’action pour : 1 - Accompagner les acteurs économiques (mesures d’urgence pour les éleveurs, rénovation des
retenues collinaires, soutien activité du tourisme) 2 - Restaurer la forêt avec la mise en place de 20 postes d’écogardes pour le Parc National et 400 emplois verts pour entretenir les sites remarquables) 3 - Pour renforcer la
prévention et la lutte contre les incendies (programme de construction de retenues nouvelles, réhabilitation et entretien des pistes forestières…) Sur ce volet en particulier, les élus ont approuvés, l’octroi d’une subvention globale
de 434 000 euros à l’ONF et au Parc National pour l’acquisition de véhicules afin de permettre le travail des emplois verts et des équipes dans l’élagage des arbres calcinés, la lutte contre l’érosion des sols, la lutte contre les végétaux obstruant les ravines la sécurisation des sentiers …

ENVIRONNEMENT : la création d’un pole mer

Dans le cadre de ses orientations budgétaires 2011, le Président de Région avait réaffirmé sa volonté de voir émerger un Pôle Mer à La Réunion pour mieux renforcer la collaboration entre les organismes de recherche présents
localement et favoriser davantage la recherche appliquée et le transfert des technologies avec les milieux économiques notamment. Les élus ont décidé l’attribution d’une subvention de 350 000 euros pour lancer les études préalables nécessaires à la construction du Pôle Mer Réunion.

ECONOMIE LOCALE

- Soutien aux entreprises de taxis : une enveloppe globale de 19 477,92 euros a été allouée à 19 taxiteurs afin
qu’ils puissent s’équiper en taximètre et enseigne lumineuse.

- Aide à la filière « image » : la Région soutient la « filière audiovisuelle & image » pour permettre de créer une forte valeur ajoutée locale de générer et d’entretenir les emplois techniques et artistiques, dans une perspective
d’exportation de produits tirant le meilleur parti des atouts et avantages du territoire. Les conseillers régionaux ont voté une enveloppe de 28 684,65 euros pour la réalisation d’un court métrage de 15 minutes.

- Développement Numérique : le réseau haut débit et très haut débit représente un enjeu majeur pour La Réunion et sa population, ses entreprises et son avenir économique. Dans le cadre de la stratégie pour le Très Haut débit, la Région lance une étude de mise en oeuvre de la continuité territoriale numérique, à hauteur de 160 000 euros.
Objectif à terme : mettre en place les conditions de réduction des prix entre La Réunion et la Métropole. De plus les élus ont par ailleurs décidé l’octroi d’une enveloppe de 100 000 euros afin de réaliser une étude de
faisabilité technique et économique pour l’installation d’un « green datacenter » à La Réunion. Ce centre d’hébergement informatique à faible consommation énergétique doit permettre à notre île de devenir un centre
régional de données pour ses propres besoins de croissance et ceux des pays voisins (notamment en Afrique de l’Est et Australe). Un projet qui s’inscrit parfaitement dans le développement numérique du territoire.
A noter encore sur ce secteur, le soutien de la Région en faveur des ateliers numériques. 58 075 euros ont été attribués à une dizaine de cybercases pour les aider à mettre en place des animations.

2012, Année de l’écologie

Energie / Développement Durable

Les élus ont approuvé la subvention de 250 000 euros pour l’équipement de plusieurs logements témoins en matériel électroménager économe en énergie.

Une subvention de 1 847 000 euros a été allouée pour la mise en place d’un programme de recherche pour la production de méthane à partir de la biomasse locale par le procédé dit de gazéification-méthanisation.
L’intérêt de la gazéification pour La Réunion permettrait entre autre de diminuer l’utilisation du charbon comme combustible polluant, de transformer toute la biomasse en gaz stockage.

Suite a un appel à projet lancé en septembre 2011 en direction des collectivités et ECPI pour qu’elles fassent des propositions de projets de véhicules électriques alimentés par énergie photovoltaïques avec stockage tampon de l’énergie, Les élus régionaux ont voté favorablement a une subvention globale de 248 343 euros pour le financement des projets de Bras-Panon, Saint-André et Saint-Denis.

EDUCATION

Soutenir les lycées

- Equipement des services de restauration dans les lycées Une enveloppe globale de 273 400 euros a été votée en faveur de 6 établissements scolaires du second degré pour leurs besoins en équipement des services de restauration

- Dotation Globale d’équipement de base des lycées publics – 2012
Cette dotation vise à offrir aux jeunes réunionnais des outils pédagogiques leur assurant un niveau de compétence professionnelle favorisant leur insertion ; et doter les lycées d’équipements pédagogiques, techniques et mobiliers performants.

Les élus ont approuvé le vote d’une enveloppe prévisionnelle de 5 830 345 euros pour les 44 lycées publics de l’île.